ochoa

On se plaignait d'un match moyen contre la Croatie, mais là c'est pire. Ni Neymar, ni Oscar, ni aucun autre Brésilien n'aura réussi à marquer dans cette rencontre, notamment grâce à un gardien Mexicain des grandes occasions. Oui, Guillermo Ochoa, lui dont la saison 2013-2014 avec l'AC Ajaccio avait été catastrophique, est aujourd'hui au sommet. Car si les Brésiliens ne sont pas parvenu à trouver le chemin des filets même après 90  min, ils peuvent rejeter la faute sur "Memo". Du moins en partie.

En partie car le Brésil est loin d'avoir brillé. Il n'y a clairement dans cette équipe aucun collectif, et les constantes percées d'un Neymar souvent esseulé ne suffisent pas face à une défense regroupée comme le Mexique. OK, le Brésil est qualifié pour le moment, mais peu convaincant. Sur deux matchs, La Seleccìon n'a jamais pu imposer son jeu qui l'avait donné favorite suite à une très bonne Coupe des Confédérations, en 2013.